Aller au contenu principal

Articles sur Réflexion

Flux RSS

On aura été prévenu

Je suis né en 1981. Comme beaucoup de personnes de ma génération, l'Allemagne n'a jamais été un ennemi, bien au contraire. « L'amitié Franco-Allemande » a été une réalité pour moi. Allemand première langue, voyages linguistiques en Allemagne de l'Ouest puis de l'Est, bières, schnaps, j'en passe et des meilleures. J'ai aussi vécu la chute du mur de Berlin : symbole, pour moi, d'un sombre passé que je croyais révolu. Et puis il y a eu la montée du FN en France. Lire la suite…

Apporter de la valeur et se passer de statistiques

Le nombre de Like, le nombre de retweets, le nombre d'affichages enregistrés dans Google Analytics, les chiffres et les statistiques dirigent nos vies numériques. Si ce n'est pas partagé, ce n'est pas bon, si ce n'est pas visité, c'est un échec, et réciproquement. Et si ces observables dont nous ne pouvons plus nous passer diminuaient la qualité de ce que nous produisons ? Et si se passer de stats pouvait nous être bénéfique ? Lire la suite…

Pourquoi créer des emplois est une mauvaise idée

1981, Mitterand prenait le pouvoir et toute une ribambelle d'enfants en profitait pour voir le jour. Je faisais partie du lot. Un peu plus de 30 ans et quelques enfants plus tard, nous voici en 2014. Il est temps de regarder où les joggings en peau de pêche, les Reebook Pump et les Mystérieuses Cités d'or nous ont menés. Lire la suite…

Le bon sens a de l'avenir, et la connerie aussi

Je suis tombé sur ce slogan « publicitaire » récemment, et j'avoue que ça m'a hérissé les poils des orteils. « Le bon sens a de l'avenir ». Utiliser le bon sens comme argument commercial me fait irrémédiablement penser aux Inconnus : « il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont ». Lire la suite…

La liste des sujets à aborder avant qu'il ne soit trop tard

La mort reste un taboo dans notre société actuelle. Elle l'était d'ailleurs encore pour moi il n'y a pas si long que ça. J'ai longtemps cru que parler de la mort était quelque chose de triste qui devait donc être évité. C'était avant que je me rende compte de deux choses :

  1. ce n'est pas parce qu'il est triste qu'un sujet doit être évité,
  2. parler de sa mort c'est aider la vie des autres.
Lire la suite…

Faire le mauvais choix

On regrette souvent d'avoir pris la mauvaise décision, d'avoir fait le mauvais choix. Le fameux « Ah si j'avais su ». Tout ça pourquoi ? Parce que le résultat de notre décision est pénible, douloureux, difficile à vivre, non conforme à nos attentes. On a quitté notre zone de confort. Mais est-ce que ce sont les bons critères de jugement ? Est-ce que finalement, s'être mis dans la position de vivre quelque chose de pénible est forcément quelque chose que l'on aurait du éviter ? Il m'est avis que non.

Lire la suite…

Pourquoi avoir des rêves c'est être réaliste

« Il faut être un peu sérieux. Il va être temps d'arrêter de faire des plans sur la comète. C'est bien beau d'avoir des rêves, mais à un moment il faut redescendre sur Terre ». Et en quel honneur ? Êtes-vous sûr qu'il est plus raisonnable de tirer un trait sur ses rêves que de passer sa vie à essayer de les atteindre ? À mon avis, c'est de la connerie. Comme le dit Paulo Coelho dans L'alchimiste : « C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante ».

Lire la suite…

5 raisons pour lesquelles vous êtes quelqu'un de bien

1 - Vous n'êtes pas ce que les autres pensent de vous.

Ce que les autres pensent de vous est important pour votre égo, certes. Mais ça ne vous définit pas. Vous êtes peut-être juste entouré de personnes qui ne correspondent pas à ce que vous êtes.

Lire la suite…

Comment être simplement fier de soi

J'ai quelque chose à vous avouer : pendant longtemps, peu importe ce que je faisais, je n'ai jamais vraiment été fier de moi-même. Et j'ai dans l'idée que c'est le cas de pas mal d'entre vous aussi. J'ai récemment trouvé la raison, et la solution qui va avec.

Lire la suite…

Que faire de sa vie ?

Je ne sais pas ce que je veux faire, mais je sais ce que je ne veux pas faire. Ça vous semble familier comme sentiment ? Bienvenue au club ! La question qui suit est généralement : « mais qu'est-ce que je vais faire de ma vie » ? Voici la conclusion à laquelle je suis arrivé : pour savoir ce que vous ferez, il faut commencer par savoir ce que vous voulez être.

Lire la suite…

Demain il sera peut-être trop tard

Il éteind la lumière. Le réveil est réglé à 6h30, ce qui lui laisse à peine 6 heures pour oublier sa journée avant qu'une autre ne vienne dévorer son esprit. Paul est un homme qui a tout ce qu'il faut pour être heureux. En théorie.

Lire la suite…

Le bonheur est à portée de la main, voici comment l'attraper

Nous compliquons tout. Tout doit être contrôlé, mesuré, optimisé, maitrisé et calculé. Nous avons besoin d'une iApp pour tout. Il nous faudra bientôt une iApp pour choisir quelle iApp installer et quels amis fréquenter. Mais nous oublions le facteur essentiel pour attraper ce bonheur qui nous tend les bras : la simplicité.

Lire la suite…

Moins on a de choix, plus on est heureux

Il y a de ça un peu plus d'une semaine, j'avais décidé de passer mes soirées sans aucun écran après 19h. Les bénéfices attendus ont été presque tous au rendez-vous :

Lire la suite…

Aimer ses peurs

La peur n'est pas quelque chose qu'il faut chercher à éliminer. Le jour où vous apprendrez à aimer vos peurs, une nouvelle vie s'ouvrira à vous.

Lire la suite…

Comment changer le monde en une question

Rien n'est gravé dans la pierre. Nous créons le monde que nous voulons créer. Nous ne pouvons pas changer le monde en une fois, et une bonne fois pour toute. En revanche, nous pouvons changer notre petit monde à nous. Notre monde personnel qui, une fois lié à tous les autres mondes des personnes qui nous entourent, forme le Monde avec un grand M.

Lire la suite…

Comment gérer la maladie sereinement

À un moment où à un autre, la maladie ou plus généralement la souffrance viendra s'introduire dans votre vie, c'est inévitable. Cela peut aller du simple mal de tête à la maladie chronique incurable. Et pourtant, ce n'est pas la maladie elle même qui importe, c'est la façon dont vous allez la gérer.

Lire la suite…

Il y a des jours comme cela

Il y a des jours comme cela. Des jours, des heures, des minutes qui vous paraissent des années. Vous faites de votre iPhone votre animal de compagnie et de Facebook votre vie sociale. Vous n'avez jamais eu autant d'amis, vous communiquez avec eux via votre mur Facebook et vous pouvez même les « poker » à longueur de journée. Paradoxalement, plus vous avez d'amis, plus vous avez le sentiment d'en manquer.

Lire la suite…