Consommation énergétique d'Internet : prenons nos responsabilités

On a tendance à l'oublier ou à ne pas vouloir le savoir, mais internet représente environ 15% de la consommation énergétique mondiale. Greenpeace ( https://www.greenpeace.fr/il-est-temps-de-renouveler-internet/ ) nous alertait déjà en 2017 en soulignant que si Internet était un pays, il serait le 3 ème plus gros consommateur d'énergie de la planète après la Chine et les États-Unis. Le think tank français « The Shift Project » ( https://theshiftproject.org/article/climat-insoutenable-usage-video/ ) rappelle que « Le numérique émet aujourd’hui 4 % des gaz à effet de serre du monde, et sa consommation énergétique s’accroît de 9 % par an. »

Pourquoi autant d'énergie ?

C'est assez simple à comprendre. Plus ce que vous consultez est « gros », plus ça consomme de l'énergie. Et qu'est-ce qui est gros sur internet ? Dans un ordre plus ou moins décroissant : les vidéos en streaming (Netflix, youtube, pornographie), les musiques (Spotify, deezer), les images et les pubs.

Si on fait l'analogie entre internet et la plomberie (pas de commentaires s'ils vous plait) : plus vous consommez d'eau (comprendre des films sur Netflix) et plus vous voulez avoir de la pression (comprendre des films en Ultra Haute définition) plus vous paierez cher votre facture d'eau et plus vous devrez équiper votre maison de gros tuyaux.

Share this Post: