Soyez fiers de vous, vous le méritez !

On a trop tendance à oublier l'importance de prendre le temps d'être fier de soi. Ah ça, pour se reprocher ce qu'on n'aurait pas du faire, il y a du monde, mais dès qu'il faut se féliciter, il n'y a souvent plus personne. Et pourtant, il n'y a pas de petite victoire, surtout quand il s'agit de remonter l'estime que l'on a de nous-mêmes. Vous avez un potentiel formidable, votre voisin aussi, alors ne l'oubliez pas.

Prenez conscience

J'ai trop souvent vu des personnes être déçues d'elles-mêmes : « je ne suis bon(ne) à rien », « je suis vraiment trop nul(le) », « je n'y arriverai jamais ». Ce sont des propos qui me glacent le sang, aussi bien par leur inutilité que par leur violence. Faites l'exercice de changer le sujet de ces phrases, et adressez-vous à votre ami(e), collègue, voisin(e) : « tu es bon(nne) à rien », « t'es vraiment trop nul(le) », « tu n'y arriveras jamais ».

Naturellement, vous adresseriez-vous à votre collègue de cette manière ? À quelques exceptions prêt, laissez-moi en douter. Alors pourquoi le faites-vous pour vous-mêmes ? Nous sommes souvent beaucoup plus dur avec nous-mêmes que les autres ne le sont. De base, nous avons tendance à être notre pire juge, alors pas la peine d'en rajouter !

Prenez le temps

S'il peut être difficile de changer ces habitudes d'auto flagellation solidement ancrées, il est un peu plus facile de prendre le temps d'être fier de soi. Oh ne croyez pas qu'il faut un grand exploit à fêter pour pouvoir enfin être fier de soi. Que nenni ! Il faut juste prendre le temps de se poser, et s'autoriser à être fier. Je ne parle pas de narcissisme ici, juste de se donner l'autorisation d'exprimer sa propre fierté. Consolider ce que l'on est, en prenant le temps de l'apprécier.

  • Vous avez achevé un projet dans les temps ? Vous pouvez ou vous reprocher de l'avoir fait à l'arrache, ou choisir d'être fier de vous pour l'avoir rendu à temps. Posez-vous, et choisissez.
  • Vous avez fait une intervention en public ? Vous pouvez vous lamenter sur la médiocrité de votre prestation, ou vous pouvez vous féliciter d'avoir franchi le pas pour la première fois. Posez-vous, et choisissez.
  • Vous … ? Posez-vous, et choisissez.

Il y a toujours une raison d'être fier de soi, il suffit de prendre le temps de la trouver. Posez-vous une ou deux fois dans la journée et prenez ce temps. Vous verrez la différence d'estime de vous-mêmes que cela peut vous apporter.

N'attendez pas après les autres pour qu'ils soient fiers de vous. C'est toujours agréable de se faire féliciter, certes. En revanche, ne sous-estimez pas le mal que vous vous faites en ne vous autorisant pas à être fier de ce que vous faites et de ce que vous êtes.

J'ai toujours 1000 raisons d'être déçu de moi-même, mais j'ai choisi d'avoir 1000 raisons +1 d'en être également fier. À vous le tour.

Share this Post: