Randonner 4 jours dans le beaufortain

Ahhhh le Beaufort… Un sacré fromage, mais aussi une sacrée région et de sacrés paysages. Je vous propose ici un aperçu de 4 jours de randonnée dans le Beaufortain en presque autonomie avec ma femme Jess (rando effectuée mi-juillet 2018). Peut-être que quelques informations pourraient être utiles à certain.e.s d'entre vous, qui sait 🙂

Contexte

  • 4 jours (3 nuits) de disponibles
  • faire une boucle pour retrouver notre voiture au point de départ
  • être le plus possible en « autonomie » : emmener la tente avec nous et dormir sur le trajet
  • faire environ 7h de randonnée par jour

Matériel

Au niveau des sacs à dos : sac de 65 litres pour moi (Baltoro 65 de chez Gregory), 60 litres pour madame (Deva 60 de chez Gregory aussi). Ça représentait, avec les 2 kilos d'eau par jour, entre 12kg pour Jess et 14kg pour moi. Très contents de la qualité des sacs, portage très efficace, rien à redire.

Pour la tente nous avions commandé la « Naturehike Cloud-up 3 personnes » sur Amazon. 2,3kg poids total emballé. Rapport qualité/prix imbattable je pense, j'y reviendrai un peu plus loin.

Ensuite par personne :

  • 2 litres d'eau par personne par randonnée (il y a de toute façon des sources/rivières/torrents un peu partout)
  • Un coupe vent
  • Une polaire
  • Un sous pull
  • Un t-shirt technique par jour (genre les t-shirts pour courir)
  • Une serviette microfibre ultra légère (à la Decathlon)
  • Une paire de chaussettes et sous-vêtement par jour 🙂
  • Un téléphone portable
  • Une batterie 5000 mah pour recharger le dit portable
  • Trousse de toilette : brosse à dents, dentifrice, savon (type savon d'Alep), crème solaire !
  • Un sac de couchage 0-5 °C
  • De la monnaie : lorsque que vous trouverez de quoi vous ravitailler, vous serez content d'avoir de quoi payer quand ils ne prennent pas la carte 🙂.

Je pense n'avoir rien oublié. L'idée pour les vêtements c'est de jouer à l'oignon : très pratique d'avoir plusieurs couches que l'on peut mettre/enlever à loisir. Le temps est souvent changeant en montagne, et ça nous a été bien pratique, même si nous étions en pleine « période de canicule ».

Le parcours

Donc, faire une boucle en 4 jours / 3 nuits, tout en restant pas très loin du lac de Roseland. Après avoir étudié pas mal de possibilités, nous avons décidé de faire deux boucles : une sur la première journée et une autre sur les 3 jours restant. Aucun parcours (tout en restant pas trop loin des GRs) ne nous permettait de vraiment faire 4 jours complets en boucle dans le coin, donc nous avons improvisé. Et puis cette première journée avec retour à la voiture nous a permis de tester quelques trucs, notamment les chaussures, le poids dans le sac à dos et les volumes d'eau à emporter.

Le parcours a donc donné ça :

  • Jour 1 : départ et retour au Lac de Saint Gérin, 13.5 km, 6h50, 910m de dénivelé positif, idem en négatif.
  • Jour 2 : départ du refuge du Plan de la Lai, arrivée aux Chapieux (Auberge de la Nova), 12.6 km, 7h40mn, 1035m de dénivelé positif, 912 de négatif.
  • Jour 3 : départ des Chapieux, arrivée au Lac d'amour, 13km, 7h55mn, 1237m de dénivelé positif, 668m de négatif.
  • Jour 4 : départ du Lac d'amour, arrivée au refuge du Plan de la Lai, 13km, 5h32, 423m de denivelé positif, 870 de négatif.

Jour 1 : Lac de Saint Guérin

Lac saint guérin tracé

Lac saint guérin dénivelé

Vous pouvez visualiser la trace GPS directement sur le site randogps ou télécharger les fichiers GPS directement : jour1.gpx, jour1.tcx, jour1.kml.

Nous étions arrivé la veille et avons dormi dans la « voiture » (un spacetourer dans lequel nous baissons les fauteuils et mettons un matelas), ça nous a permis d'admirer un beau couché de soleil (vue du pont de singe) :

Lac saint guérin

Le départ se fait au pied du barrage. Il y un parking où l'on a laissé la voiture pour la journée. Le ciel était un peu chargé au départ, mais ça ne nous a pas empêché d'en prendre plein les yeux 🙂

Lac saint guérin

En prenant la direction du sud du Lac, vous tomberez forcément sur cette sorte de passerelle (pont de singe) himalayenne plutôt sympathique :

Lac saint guérin passerelle

Nous avons ensuite pris la direction col de la Louze, et quand on y est et qu'on se retourne, on peut admirer le Mont Blanc au loin :

Lac saint guérin

Du col de la Louze, nous avons pris direction les lacs de la tempête. Nous avons fait le tour des premiers et nous sommes ensuite revenus sur nos pas.

Lacs de la tempête

Journée sympathique, même si tout le dénivelé se fait d'un coup et est assez raide quand même. Pas de marmottes à l'horizon sur cette randonnée !

Jour 2 : refuge du Plan de la Lai => Chapieux (Auberge de la Nova)

Refuge plan la lai tracé

Refuge plan de la lai dénivelé

Vous pouvez visualiser la trace GPS directement sur le site randogps ou télécharger les fichiers GPS directement : jour2.gpx, jour2.tcx, jour2.kml.

Nous avons déposé notre voiture sur le parking du refuge (il y a plein de place) le soir du jour 1 et avons dormi dedans (possibilité de dormir au refuge, mais il y a pas mal de monde, donc penser à réserver). Nous voilà partis pour de vrai avec sac à dos, tente et tout le toutim : on retrouve la voiture dans 3 jours. Direction le refuge du col de la croix du bonhomme en passant par le Rocher du Vent, puis direction les Chapieux (Auberge de la Nova). Le détour par le Rocher du Vent est facultatif mais vaut le coup. Ça doit rajouter quelque chose comme 45mn/1H mais la vue du haut est magnifique.

Le départ du Refuge du plan de la Lai est plutôt sympa et verdoyant.

Départ refuge de plan de la lai

On a normalement une très belle vue sur le Lac de la Gittaz en haut du Rocher du Vent, mais malheureusement pour nous il ne faisait franchement pas beau. Il y avait même de la neige (on était mi-juillet) !

Rocher du vent

En repartant vers le refuge du col de la croix du bonhomme, on a rencontré quelques habitants du coin plutôt sympathiques 🙂 :

Marmotte

Il y avait encore une fois des paysages et des crêtes qui valaient le détour.

Crête avant refuge bonhomme

On a décidé de planter la tente sur le versant avant d'arriver à l'auberge de la Nova et de profiter de notre premier repas déshydraté de chez Décathlon, un vrai bonheur 😅. Il y a une petite « épicerie » à côté de l'Auberge de la Nova qui permet d'acheter du pain et de faire les provisions nécessaires (pour le petit déjeuner dans notre cas).

Tente refuge Nova

Jour 3 : Chapieux => Lac d'amour

Chapieux => lac d'amour tracé

Chapieux => lac d'amour t dénivelé

Vous pouvez visualiser la trace GPS directement sur le site randogps ou télécharger les fichiers GPS directement : jour3.gpx, jour3.tcx, jour3.kml.

Départ du Refuge de la Nova

C'est personnellement la randonnée que j'ai préférée, le trajet le long du ruisseau de la Neuva est splendide, avec vue sur le massif du Mont Blanc derrière et des petites cascades un peu partout.

Vue sur le massif du Mont Blanc
Vue sur le massif du Mont Blanc

Cascade ruisseau de la Neuva

Par contre une fois arrivés au col du Grand Fond à 2671m d'altitude, il y avait encore beaucoup de neige et nous étions clairement sous-équipés. Il nous aurait fallu a minima des bâtons ou alors des crampons à mettre sous les chaussures. Mine de rien, avec 15 kg sur le dos, on fait pas trop le malin sur de la neige dure qui si on chute, peut nous faire glisser plusieurs dizaines de mètres plus bas.

Col du grand fond
Col du Grand Fond 2671m

Neige sur le Col du grand fond

Après un ravitaillement au refuge de Presset (nous avons aussi acheté de quoi manger le lendemain midi) nous avons repris notre route vers le lac d'Amour où nous avons planté la tente pour la nuit. Nous étions presques seuls, et c'est magnifique comme endroit, même si le petit orage qui nous est tombé dessus là nuit était un peu moins drôle 😉.

Lac d'amour

Lac d'amour cascade

En revanche, quand il fait froid dehors (le lac d'Amour est à environ 2600m d'altitude, aux alentours de 5°C de la nuit) ça condense sévère dans la tente, et on mouille de l'intérieur ! Preuves à l'appui :

Humidité tente

Jour 4 : Lac d'amour => refuge du Plan de la Lai

Lac d'amour => refuge du Plan de la Lai tracé

Lac d'amour => refuge du Plan de la Lai dénivelé

Vous pouvez visualiser la trace GPS directement sur le site randogps ou télécharger les fichiers GPS : jour4.gpx, jour4.tcx, jour4.kml.

Levé de soleil Lac d'amour
Levé de soleil sur le Lac d'Amour

Toutes les bonnes choses ont une fin et pour nous elle commence sur ce magnifique levé de soleil sur le Lac d'Amour. Ça a été la journée la plus facile, tout juste 5h30 de randonnée et principalement de la descente. Quelques km après notre départ du lac, la rando offre un panorama à couper le souffle.

Panorama

Le tracé passe ensuite en plein milieu de champs de vaches qui se demandent ce que vous faites là. Même si elles sont imposantes, elles sont occupées à brouter et donc ne vous embêtent pas. Par contre, ne comptez pas sur elles pour se pousser…

Vaches

Pour finir, on surplombe le lac de Roseland avec une vue sympathique (il faut faire un petit détour pour accéder au point de vue).

Panoramique lac de Roseland

Et biensûr, après l'effort le réconfort, nous finissons en beauté notre journée avec des crozets au Beaufort, histoire de goûter à la gastronomie locale 😋.

Crozets au Beaufort

Conclusion

Le Beaufortain est une région magnifique et de ce que l'on a pu voir assez peu fréquentée. À part le passage du refuge du col de la croix du bonhomme à l'auberge de la nova (jour 2) qui emprunte une partie du tour du Mont Blanc où l'on a croisé beaucoup de monde, le reste est très tranquille et plutôt préservé.

Ce fût une super expérience, et à refaire je changerai juste deux / trois trucs :

  • Emmener des bâtons (même si ça s'est bien fait sans, ça aurait été pratique de temps en temps)
  • Peut-être prévoir des crampons pour la neige au cas où
  • Prendre une tente plus aérée (nous avons la version avec jupe en bas, qui empêche l'air de circuler)

En tout cas, c'était notre première randonnée en « autonomie » et je pense que 4 jours pour se tester c'est parfait. Même si devoir se trimballer 15 kg sur le dos peut sembler intimident, avec un bon sac ça se fait bien et le plaisir est au rendez-vous !

N'hésitez pas à me joindre par mail ( vincenttutututu@jousse.org ) ou directement sur Twitter @vjousse si vous avez des questions. Bonne rando !

Share this Post: