Gérer les pertes

Le  par Vince

Cet article fait partie de la traduction du livre « The one skill » de zenhabits

Une des choses les plus dures est de réussir à gérer une perte majeure, comme la perte d'un emploi, d'une maison, ou d'un être aimé. Mais il y a aussi des pertes mineures qui nous font régulièrement souffrir : la perte d'un contrat, la perte de notre bonne santé quand nous attrapons un rhume, la perte de celui que nous pensions être lorsque que nous sommes face à un échec ou sommes dans l'embarras.

Ces pertes, petites ou grandes, nous font beaucoup souffrir. Il s'avère que les souffrances qu'occasionnent ces pertes font partie de la vie… mais elles n'ont pas besoin d'être aussi importantes qu'elles le sont la plus part du temps. Nous prolongeons la souffrance par habitude.

Prenons quelques exemples :

Même s'il est vrai qu'une perte peut être extrêmement difficile et douloureuse, qu'elle soit grande ou petite, nous avons la possibilité de prolonger ou de diminuer cette souffrance en utilisant ou non la capacité à lâcher prise.

Comment peut-on lâcher prise après une perte ? Et bien, tout d'abord, on peut commencer par accepter nos sentiments au sujet de cette perte. Il n'y a rien de mal à être en colère ou triste au sujet d'une perte. Mais après ce deuil, nous pouvons nous rendre compte que nous nous accrochons à quelque chose du passé, une idée de ce que nous aurions aimé que la vie soit au lieu d'accepter ce qu'elle est en réalité. Le fait de s'accrocher à cette idée de la vie, le fait de souhaiter que la vie soit différente, nous fait souffrir.

Se rendre compte de ce préjudice nous permet de lâcher prise parce que nous avons alors le choix : s'accrocher à notre idée du passé et souffrir, ou lâcher prise et accepter notre réalité actuelle pour moins souffrir.

Nous pouvons alors nous tourner vers la réalité telle qu'elle est et voir le bon côté de celle-ci. Apprécier ce que nous avons en face de nous. Se rendre compte des opportunités de se réinventer. Faire preuve de compassion envers nous même et les autres qui souffrent d'une perte. Profiter de la nouvelle vie dont nous disposons, car c'est tout ce que nous avons.

C'est la capacité à lâcher prise, et elle aide énormément pour tout type de perte.