Amusez-vous !

Le  par Vince

« Sois un peu sérieux, il va falloir grandir un jour. Trouve un travail stable avec un salaire confortable pour payer ta maison. C'est une question de bon sens. » Han, que c'est fatiguant, cette notion de bon sens me rendra toujours perplexe. « Les gens » n'ont de cesse de reporter leurs peurs et leur propre insécurité sur les autres. Essayez de faire culpabiliser les autres de ne pas vivre le même calvaire qu'eux soulage temporairement ce type de personnes. Et si ces tirades devenaient plutôt « Sois un peu heureux, il va bien falloir te faire plaisir un jour, sur ton lit de mort il sera trop tard. Trouve un travail qui te plait et qui te permet de t'épanouir, le reste coulera tout seul. C'est une question de bonheur. ». Ça en jette un peu plus je trouve. Et croyez-moi, ce n'est pas qu'un doux rêve.

Rien ne va plus !

« Ils nous détraquent le temps avec tous leurs satellites ma bonne dame, c'est moi qui vous le dis ! » © Madame Michu du café d'en face.

Tout semble aller de travers dans ce monde. Les guerres, la précarité, le chômage, l'effondrement des banques, la maladie, j'en passe et des meilleures. Tout va mal, donc tout doit aller mal. Le problème dans ce raisonnement, c'est que c'est actuellement vous qui créez cette vision du monde. Oui les guerres existent, mais elles ont toujours existé, et est-ce que toutes les personnes sur cette planète ont été malheureuses pour autant ? Oui le chômage existe, mais vous avez le choix de le voir comme une occasion de rebondir et de se recentrer sur soi-même ou comme une occasion de se lamenter encore plus. Oui tomber malade peut arriver à tout le monde, mais il est possible de le prendre du bon côté. La liste pourrait être longue, mais ce que je veux que vous reteniez de cela c'est que rien ne va plus mal maintenant qu'avant ou que demain. C'est vous qui choisissez de voir comment va le monde, ni plus, ni moins.

Alors si la situation du monde n'est pas pire qu'avant pourquoi devriez-vous croire que « Rien ne va plus, tout fout le camp » ? Ce raisonnement n'a ni queue ni tête, il est juste à l'image de votre propre raisonnement : faussé et ancré dans la peur. Essayez d'y penser 5 minutes, si quelqu'un comme Victor Frankl a réussi à donner un sens à sa vie dans les pires conditions humaines jamais connues qu'ont été les camps de concentration Nazis, ne pensez-vous pas que la vie est ce que ce que nous en faisons ?

Alors pourquoi ne pas passer sa vie à s'en amuser ? Admettez que ça serait quand même bien plus agréable. La déprime et le sentiment d'impuissance ne sont pas les seuls moyens de voir la vie.

S'amuser de la vie

Alors apprenez à vous amuser et à voir la vie du bon côté : le temps qui est passé à s'amuser ne sera jamais du temps que vous regretterez.