Se passer de Smartphone et retrouver une vie

Ça fait un mois. Un mois que j'ai abandonné mon Smartphone (Samsung Galaxy S3) pour un téléphone qui sent bon les années 2000 : le Samsung GT-E2530. Plus d'internet, plus d'applications et encore moins d'écran tactile. Résultat plutôt surprenant pour moi.

Un ennemi dans votre poche

Je suis tout fraîchement revenu de vacances, et pour moi vacances signifie déconnexion, je n'emmène jamais d'ordinateur. Mais ce satané Smartphone, que vous vous en rendiez compte ou non, il est bien pire qu'un ordinateur.

L'ordinateur, vous faites généralement le geste conscient de vous mettre devant. Il faut au moins vous déplacer, vous assoir devant et vous y mettre. Il est posé quelque part, et vous devez aller à sa rencontre.

Le Smartphone en revanche est toujours là. Dans votre poche, dans votre sac, dans votre main, c'est devenu une deuxième montre : il est là sans que vous vous en rendiez compte. Le problème du Smartphone, ce n'est pas vraiment ce que l'on fait avec, mais c'est ce que l'on ne sait plus être sans.

Vous disparaissez

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler des bienfaits de vivre le moment présent. Le simple bonheur d'être là, d'apprécier ce que l'on fait, ce que l'on vit, les gens avec qui on le partage. Vous me voyez venir.

Lorsque vous êtes sur votre Smartphone, vous n'êtes pas là. Vous n'êtes pas dans cette salle d'attente, vous n'êtes pas dans le bus, vous n'êtes pas à ce repas avec des amis. Vous êtes virtuellement connecté et concrètement absent. Vous finissez par ne plus apprécier d'être juste là. Dès que vous le pouvez vous vous échappez.

Même si je suis persuadé que « s'ennuyer » est plutôt une bonne chose, ça peut se comprendre que l'on cherche à tuer l'ennui. Même si personnellement, je conseillerais plutôt d'en profiter pour se retrouver avec soi-même, de partir dans ses pensées, d'admirer la beauté de ce qui vous entoure. Là où ça devient plus gênant, c'est quand vous ne tuez plus l'ennui, mais carrément ce que vous êtes en train de vivre.

Vous ne vivez plus

Tous ceux qui ont l'occasion d'aller dans des concerts savent de quoi je parle : il n'est plus possible de savourer un concert dans la fosse sans avoir une flopée d'écrans de Smartphones levés devant soi.

Outre le côté pénible pour celui qui est derrière, ça pose un autre souci : vous capturez un moment que vous ne vivez même pas. Lorsque vous êtes en train de filmer le concert avec votre Smartphone, vous n'êtes pas totalement présent, vous n'êtes pas en train de pleinement profiter de la musique. Ce n'est pas un peu dommage de garder des souvenirs d'un moment pour lequel vous n'étiez pas totalement présent ?

Le concert n'est qu'un exemple parmi d'autres, j'aurais aussi pu citer votre mur Facebook que vous mettez à jour pendant une soirée au lieu d'en profiter, ou encore ce niveau de Candy Crush qu'il vous faut absolument passer, quitte à manger froid.

Apprendre à se passer de Smartphone

Ça fait plus d'un mois pour moi, et ça n'a finalement pas été compliqué. J'attends d'être à la maison pour vérifier mes mails, je prends des photos avec mon appareil photo et j'ai repris un agenda papier. Mon téléphone me sert à téléphoner, point.

À côté de ça je n'ai plus la tentation de m'en servir tout le temps. Il reste dans un coin de la maison ou dans ma poche. Je savoure pleinement ce que je suis en train de faire et ne suis plus tenté de m'échapper dans une autre vie que celle que j'ai la chance de vivre. Je commence même à apprécier les salles d'attente.

Le tout ou rien marche souvent bien avec moi. C'est pour ça que j'ai préféré directement me séparer de mon Smartphone. Mais je pense qu'essayer de l'éteindre après 20 heures, de le laisser dans son sac pour les soirées peuvent aussi être de bonnes alternatives.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Est-ce que se passer de Smartphone est quelque chose que vous pourriez apprendre ?

Share this Post: