Perdre 15kg en 6 mois ou comment changer ses habitudes

En mars 2012 je pesais 86 Kg pour 1m82. En septembre 2012 je ne pesais plus que 71 kg (oui toujours pour 1m82). Mai 2014 : je suis stabilisé entre 71kg et 72kg, ça dépend du nombre de fêtes dans le mois. Chouette alors, mais comment qu'il a fait le gars ? Pour ceux qui ne me connaissent pas j'ai 32 ans et suis père de 3 enfants. J'ai été confronté à ce qui arrive à bon nombre de jeunes papa :

  • Arrêt du sport pour pouvoir s'occuper de la famille.
  • Couvade de 3 kg à chaque grossesse de la maman.
  • Développement d'un palais digne de ce nom et donc goût prononcé pour le vin et autres trucs à consommer avec modération.

C'est plutôt sympa tout cela, sauf que la maman elle, elle accouche, et vous pendant ce temps là, vous accumulez les kilos. Et puis un jour en soirée quelqu'un propose de calculer son IMC (oui j'ai des soirées bizarres, là n'est pas le sujet). L'IMC c'est l'Indice de Masse Corporelle. En gros c'est un calcul très approximatif pour savoir si vous êtes en surpoids et si oui, à quel niveau de surpoids. Vous pouvez aller calculer votre IMC sur le site dédié.

Voilà ce que ce fourbe de site a osé me dire : « Attention vous êtes en situation de surpoids. Consultez votre médecin ou un professionnel de la nutrition pour en déterminer les causes. Vous devez perdre du poids. ». Alors certes ça ne prend pas en compte la masse musculaire/graisseuse, mais mon petit doigt me disait que j'avais plus de graisse que de muscles. Ou alors c'était ma femme qui me disait ça… Menfin bref, vous voyez le tableau.

L'évidence s'est alors imposée à moi : ou je prenais acte de cela et décidais de continuer dans cette direction en sachant que ça ne pourrait aller qu'en empirant ou je prenais la situation en main. J'ai choisi la deuxième solution.

Savoir d'où on part. C'est bien beau de vouloir maigrir, mais dans la vie, pour savoir où on veut aller et comment, il faut d'abord savoir d'où on part. Commencez donc d'abord par évaluer votre situation actuelle. Êtes-vous satisfait de votre forme physique ? Si non pourquoi ? Prenez 5 minutes pour matérialiser ce point de départ dans votre tête : comment en êtes-vous arrivé là ? Vous pouvez le coucher noir sur blanc, ça peut aider. Pour moi ça a été : mars 2012, 31 ans, 86 kg et en surpoids. Bah on est bien tintin.

Définir son pourquoi. Comme à peu prêt tous les challenges qu'on se fixe, il faut savoir pourquoi on le fait. Si vous n'avez pas de « pourquoi » qui tient la route, votre volonté ne tiendra pas longtemps. « Parce que je veux peser moins lourd » n'est pas une raison valable. Voici quelques exemples de «  pourquoi » :

  • Pour le challenge, le dépassement de soi
  • Pour régler mes problèmes physiques (mal de dos, …)
  • Pour pouvoir refaire du sport
  • Pour diminuer les risques liés mon surpoids

Considérer que l'échec n'est pas possible. Vous devez vous dire qu'il n'y a pas de retour en arrière possible. La question de si vous y arriverez ou pas n'existe pas. Vous y arriverez et vous le savez. Vous ne savez pas quand, vous ne savez pas exactement comment, mais vous y arriverez, et ça commence maintenant. Vous devez vous voir ayant déjà atteint votre but. Lorsque vous savez au fond de vous que vous y arriverez, tout n'est ensuite qu'une question de temps. Je n'ai pas dit que ça sera facile, mais vous y arriverez.

Prendre les mauvais moments pour ce qu'ils sont. Comme dans tout challenge personnel, vous aurez des moments de moins bien. Vous aurez des périodes où vous grossirez de nouveau, où vous n'arriverez pas à perdre du poids. C'est dans ces périodes là que la différence se fera. De votre réaction dépendra votre succès. Tout le monde y est confronté, mais certains y voient une raison de continuer leur effort, d'autres y voient le début de l'échec. L'évènement est le même, la réaction est radicalement différente. Constatez le souci, prenez-en conscience et reprenez là où vous en étiez auparavant. Rien ne sert d'ignorer cette mauvaise passe, elle doit vous servir de rappel de ce que vous ne voulez plus.

Remplacer ses anciennes habitudes. Forcément, si on est en surpoids, c'est qu'il y a une raison. La balance ne peut être la seule responsable, il va donc falloir changer des choses, une fois qu'on a adopté le bon état d'esprit. Il ne suffit pas d'éliminer les mauvaises habitudes, il faut les remplacer par d'autres sinon elles reviendront inévitablement.

J'ai par exemple commencé par manger plus et surtout mieux le matin. Au lieu de petits pains au lait et d'un café sucré, je suis passé à du vrai pain avec beurre + gouda (miam) et du thé nature. J'ai pris l'habitude d'aller chercher du pain en avance (à pied) de manière à en avoir tous les matins. Dans le coup j'avais beaucoup moins faim le midi, et il était plus facile de moins manger le soir.

J'ai aussi arrêté de regarder la télé et je me suis inscrit dans une salle de sport à la place. J'ai baissé mon forfait de téléphone pour pouvoir la financer.

Supprimer ses habitudes est compliqué, les remplacer est bien plus simple.

Prendre plaisir. Ça a été le principal élément motivant pour moi, ça l'est d'ailleurs pour un peu prêt tout ce que je fais. Je dois prendre plaisir à ce que je fais, sinon je ne le fais pas. Mais comment prendre plaisir en perdant du poids ?

Manger comme un ours le matin : pain, beurre, fromage blanc, bananes, … un vrai bonheur ! Il faut juste se lever un peu plus tôt. Manger plus pour peser moins, c'est cool.

Apprécier sans sucre : c'est plaisant de se rendre compte qu'il est facile de se passer de sucre dans le thé ou dans le fromage blanc si l'on prend le temps de savourer et de s'attarder sur ce que l'on mange.

Savourer son changement : prendre plaisir tous les jours à se rendre compte que finalement, ce n'est pas si dur que ça. Ce n'est dur que si on s'autorise à le penser. Sinon, c'est un challenge et une remise en question de ses habitudes sacrément plaisant !

Réaliser que c'est une nouvelle route à prendre, pas une destination à atteindre. Perdre X kilos c'est bien, s'arrêter là, c'est stupide. Peser X kilos c'est avoir le style de vie qui va avec X kilos. Vous devez donc être conscient que vous vous engagez dans un changement de style de vie durable, et non pas dans un sprint de Y mois. Si vous n'êtes pas prêt à (ou n'avez pas envie de) changer votre style de vie actuel, très bien, mais alors ne venez pas vous plaindre : vous savez pourquoi vous pesez le poids que vous pesez.

Share this Post: