Les 10 choses que j'aurais aimé savoir avant d'être chef d'entreprise


  1. La liberté a un prix, celui de la complexité.

  2. Souscrire une assurance juridique peut vous sauver la vie. Même (et surtout) pour les TPE. Ne prenez pas le pouvoir destructeur des autres à la légère. Une lettre d'assignation au tribunal peut faire basculer votre vie.

  3. Cotiser à une complémentaire santé est indispensable. Personne n'est à l'abri d'un pépin de santé. Croyez-moi, je sais de quoi je parle.

  4. Si vous êtes marié, faites un contrat de mariage. Vous ne savez pas de quoi l'avenir sera fait, mais faites en sorte d'au moins protéger votre famille.

  5. Quelque soit le statut de votre société, vous encourez toujours des risques. Vous pouvez toujours être responsable pénalement et civilement. Certes le risque 0 n'existe pas, même en étant salarié. Mais en étant chef d'entreprise, vous risquez bien plus.

  6. Espérer joindre ceux qui gèrent votre retraite / assurance maladie / côtisations (RSI, RAM, URSSAF, ...) par téléphone ou par mail est une pure utopie. On gagne son temps à perdre une demi-journée à se déplacer.

  7. Lorsque que vous avez autre chose qu'une auto-entreprise, la complexité administrative est impressionnante. Se passer d'un comptable / conseiller relève du masochisme.

  8. Personne n'est capable d'appréhender la complexité de l'administration. Penser que votre comptable / conseiller aura réponse à toutes vos questions n'est pas réaliste non plus. À un moment, il faudra accepter de ne pas savoir et de croiser les doigts.

  9. Espérer que les différents organismes auxquels vous avez affaire communiquent entre eux n'est pas raisonnable. De base, partez du postulat que ce n'est pas le cas.

  10. Malgré tout ça, l'envie d'entreprendre reste plus forte. Se verser son premier salaire grâce à l'entreprise que l'on a créée de ses propres mains est encore plus gratifiant que ce que l'on peut imaginer.

En espérant que cela rende service aux jeunes entrepreneurs qui, comme moi, n'avaient qu'une idée naïve en tête : exercer leur métier.

Je suis moi aussi une autruche.

Share this Post: