Le développement personnel : pour qui, pourquoi

Plus j'avance dans la vie plus je réalise qu'il est important d'apprendre à se connaître. Pas seulement pour améliorer sa vie au quotidien, mais aussi pour apprendre à connaître les autres et pour comprendre nos comportements au jour le jour. En tant que développeur informatique, apprendre de nouvelles choses est ce qui me motive quotidiennement. C'est ce que je retrouve en pratiquant le développement personnel : un apprentissage quotidien et sans limites de soi-même.

La situation parfaite, et pourtant

J'ai fait de l'informatique pendant ces 13 dernières années. Apprendre un nouveau langage de programmation tous les 6 mois, une nouvelle méthodologie tous les ans, et je ne sais quoi d'autre encore est mon quotidien. C'est intellectuellement très enrichissant et ça paye très bien.

Je n'ai en revanche jamais été très stable dans mes emplois (rarement plus d'un an et demi dans la même entreprise). J'ai actuellement ce qu'on peut appeler un très bon poste chez Jirafe, une start-up New-Yorkaise : travail intéressant, bonne ambiance, bon salaire. Et pourtant, au fond de moi, je sens que je ne pourrai faire cela toute ma vie. Je me suis donc demandé d'où pouvait venir cette tendance à ne jamais me satisfaire de ce que j'avais. Vu que j'ai actuellement le type de poste rêvé de tout développeur, je me suis rendu à l'évidence : ça doit venir de moi.

Développement personnel : apprendre à se connaître

J'ai donc commencé à réaliser que je ne me connaissais pas réellement, et que si je voulais comprendre pourquoi je réagissais comme je le faisais, il fallait que je commence par moi-même. J'ai donc commencé à lire sur le sujet.

Le premier blog qui a énormément retenu mon attention a été le blog de Leo Babauta - zenhabits. C'est en anglais, mais vous pouvez trouver quelques articles traduits par Olivier Roland sur Habitudes Zen. Leo a une approche simple et zen du développement personnel, en mettant l'accent sur l'importance du moment présent. Rafraîchissant et relaxant.

L'autre blog que je lis quotidiennement c'est le blog de Steve Pavlina (anglais uniquement). Steve est beaucoup plus trenchant et incisif que Leo, mais couvre des sujets un peu plus vastes. Le blog est en ligne depuis 2005.

Je lis toujours activement d'autres blogs et livres que je vous ferai partager prochainement.

Une fois que j'ai commencé à entrevoir tout ce que l'on pouvait apprendre sur soi-même et compris que la vie ne se limitait pas à des lignes de codes, j'ai commencé à comprendre pourquoi j'avais tendance à toujours vouloir autre chose. C'est tout simplement car je n'avais pas vraiment intégré jusqu'ici que le bonheur ça ne s'atteind pas, ça se construit tous les jours : on a déjà tout ce qu'il nous faut pour être heureux, il suffit de savoir s'en rendre compte. Je travaille encore beaucoup là dessus personnellement, et je ne manquerai pas de vous faire partager mes découvertes ici.

Se poser la question

Puis un beau jour, ce qui devait arriver arrive. Vous avez 30 ans passé et la vie ne vous attend pas. Vous vous retrouvez, seul, devant un Hôpital Psychiatrique à devoir, par la force, faire hospitaliser un membre très proche de votre famille, une de ces personnes qui a toujours compté pour vous et qui ne sera jamais plus la même. C'est dans ces moments là que vous vous posez ce type de question : « À quoi je veux passer ma vie ? Est-ce que, quand je serai sur mon lit de mort, je pourrai me dire que j'ai mené la vie que je souhaitais ? ». Si comme moi la réponse à cette question n'a pas été évidente, il est peut-être temps pour vous d'y travailler un peu aussi.

Ce blog m'aide à répondre à cette question en faisant ce que j'ai toujours aimé faire : partager. Même si ces quelques lignes n'ont pas été évidentes pour moi à écrire, j'espère que cet article aura éclairci les sceptiques qui se demandaient ce qui m'arrivait.

D'ici à la prochaine fois, apprenez à profiter !

Share this Post: