Le bon sens a de l'avenir, et la connerie aussi

Je suis tombé sur ce slogan « publicitaire » récemment, et j'avoue que ça m'a hérissé les poils des orteils. « Le bon sens a de l'avenir ». Utiliser le bon sens comme argument commercial me fait irrémédiablement penser aux Inconnus : « il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont ». La notion de bon sens renvoie à celle de sens commun : « un ensemble de règles qui sont tacitement admises ». On ne serait pas en train de nous faire prendre des vessies pour des lanternes par hasard ? Cette entreprise semble essayer de se démarquer des autres en « revenant à la raison », en faisant appel au bon sens et non à la folie du marché.

À partir de quel moment les personnes ont oublié que la publicité ne relevait pas du bon sens, que créer du besoin, était tout sauf du bon sens ? C.R.É.E.R du B.E.S.O.I.N., ça choque personne ? Le marketing, la publicité servent à faire acheter ce dont on n'a pas besoin. Ce dont vous avez vraiment besoin, vous l'avez déjà pour la plus part : un logement, à manger.

Pourrir mon environnement toute la journée avec des pubs est une chose. Sous-entendre que le bon sens est ce qui régit ce type d'entreprise en est une autre.

Je rêve d'un jour où nous n'aurons plus besoin de créer des besoins inutiles pour entretenir une économie néfaste. Je rêve d'un jour où nous reconnaîtrons enfin le travail et bannirons l'emploi. Je rêve d'un jour où le bon sens sera celui que l'on donne à sa vie.

Share this Post: