Gérer les habitudes

Cet article fait partie de la traduction du livre « The one skill » de zenhabits

Prendre de nouvelles habitudes est plutôt simple : vous effectuez la nouvelle habitude que vous désirez acquérir juste après un élément déclencheur (par exemple votre café du matin) et vous répétez le processus aussi longtemps qu'il le faut pour que ça devienne automatique. Au bout d'un moment, lorsque l'élément déclencheur se présentera, le besoin d'effectuer la nouvelle habitude se manifestera automatiquement. Alors pourquoi avons-nous autant de difficultés à prendre de nouvelles habitudes ? Il s'avère que certaines choses se mettent en travers de ce processus relativement simple :

  • La peur de se mettre à la nouvelle habitude. Faire de l'exercice ou de la méditation sont deux bons exemples : les gens évitent ces habitudes et préfèrent se distraire à cause des peurs qu'elles entretiennent à leur sujet (c'est compliqué, inconfortable, dérangeant, etc.).

  • Être fatigué ou avoir des imprévus. Ce sont de bonnes raisons de ne pas pouvoir s'y mettre. Mais si nous voulons vraiment prendre cette nouvelle habitude, nous pouvons nous débrouiller pour trouver des solutions à ces obstacles, comme se coucher plus tôt ou prendre les devants et réserver un autre créneau si l'on sait que demain ça ne sera pas possible. C'est donc un long processus d'apprentissage, et ce qui pose réellement problème c'est que nous abandonnons dès que nous échouons parce que notre idéal veut que nous réussissions de suite.

  • Les vieilles habitudes ont la vie dure. Lorsque nous prenons une nouvelle habitude, nous en changeons une ancienne. Faire de l'exercice le matin c'est remplacer la lecture de Facebook et des blogs. Donc pour prendre une nouvelle habitude nous devons consciemment nous débarrasser de l'ancienne habitude et mettre en place la nouvelle habitude jusqu'à ce qu'elle devienne plus automatique et naturelle.

Ce ne sont pas des obstacles insurmontables, mais chacun d'entre eux demande de laisser aller quelque chose :

  1. Laisser aller l'idéal qui cause nos peurs.
  2. Laisser aller l'idéal qui veut que nous réussissions immédiatement et, à la place, accepter que l'échec fait partie intégrante de tout processus d'apprentissage et, constamment et consciemment trouver des manières de s'améliorer.
  3. Laisser aller l'ancienne habitude et consciemment choisir de réaliser la nouvelle à la place.

Voilà comment le fait d'apprendre à lâcher prise peut nous aider à prendre de nouvelles habitudes.

Share this Post: