Demain il sera peut-être trop tard

Il éteind la lumière. Le réveil est réglé à 6h30, ce qui lui laisse à peine 6 heures pour oublier sa journée avant qu'une autre ne vienne dévorer son esprit. Paul est un homme qui a tout ce qu'il faut pour être heureux. En théorie.

Paul ne se sent pas à sa place. Il est là mais aimerait être autre part, tant et si bien qu'il n'est nulle part. Il survit plus qu'il ne vit, il transpire plus qu'il ne respire. En somme, Paul est poussé au fond par les vagues, il a appris à nager, jamais à surfer.

Il est propriétaire, il a une belle voiture, un poste de cadre dans une grande entreprise et une feuille de paye à en faire pâlir plus d'un. Il a beaucoup mais il n'est rien. Paul a récemment réalisé que nous ne sommes pas ce que nous possédons, et que, quoiqu'il possède, ça ne fera pas de lui un homme plus épanoui et plus heureux. Cette idée lui trotte dans la tête, mais il la repousse au fond de son placard, avec ses rêves d'enfance et son désir de devenir peintre.

Être peintre ce n'est pas sérieux. Paul a sa maison à rembourser, les études de ses enfants à payer, la voiture à entretenir, il n'a pas le choix. Il aimerait bien soumettre ses œuvres à des galeries d'art, mais il faudrait qu'il en achève une ou deux, et il n'a pas le temps pour ça. Il verra ça plus tard.

Il est 7h, 1h30 d'embouteillages attendent Paul, il en peste d'avance. Sauf qu'aujourd'hui, il n'aura pas à s'embêter dans les embouteillages. Il n'aura pas à se demander s'il ne devrait pas finalement se mettre à la peinture pour de bon. Le bus qui ne l'avait pas vu traverser en décidera à sa place.

Réveillez-vous, ce n'est qu'un mauvais cauchemar, mais ça pourrait être le votre. N'attendez pas demain pour vivre, demain il sera trop tard. Faites le premier pas maintenant, même si ce n'est qu'un tout petit pas.

Finissez la peinture que vous vouliez tant réaliser, prenez les cours de chant dont vous aviez envie, commencez à postuler autre part, renseignez-vous pour créer votre propre entreprise, prenez finalement le temps de lire le courage de vivre consciemment.

Apprenez à créer les vagues sur lesquelles vous surferez ensuite. À ne faire que nager, vous allez finir par vous épuiser et couler.

Vous attendez quoi pour prendre votre vie en main ? Demain, il sera peut-être trop tard.

Share this Post: