Comment pleinement profiter de ses enfants

Comme le disait un présentateur bien connu « les enfants sont formidables ». Certes, mais ça m'a personnellement pris un certain temps pour pouvoir totalement profiter d'eux. 7 ans après mon premier et maintenant que la dernière va avoir 2 ans (j'ai 3 enfants en tout), voici quelques conseils tirés de mon expérience de papa pour apprendre à profiter pleinement de vos enfants.

Profiter de ses enfants : plus facile à dire qu'à faire

Soyons honnête, savoir profiter de ses enfants n'est pas une tâche aisée. Ils demandent beaucoup d'attention et nous avons parfois l'impression de ne pas pouvoir leur fournir toute l'attention qu'ils mériteraient. Il peut même nous arriver de culpabiliser de temps en temps en se rendant compte qu'ils grandissent trop vite, qu'on devrait jouer plus avec eux, qu'on ne devrait pas « avoir la flemme », que les « parents bien » prennent toujours plaisir à jouer avec leurs enfants, j'en passe et des meilleures.

Nous avons toujours de bonnes raisons de ne pas « avoir le temps » de s'occuper d'eux :


  • On a énormément de choses à faire au travail

  • On a plein de jeux de console/ordinateur à finir

  • On a truc super important à faire sur l'ordinateur

  • On a une soirée entre potes

  • On est fatigué

Et avec toutes ces activités, jouer ou passer du temps avec ses enfants est parfois très difficile et pas toujours un plaisir, car nous avons tout simplement la tête ailleurs. Ces sentiments de « culpabilité » ou de « mal-être » sont souvent signe qu'il faut changer quelque chose dans notre comportement.

Changer certes, mais quoi ?

Tout d'abord il va falloir dégager du temps pour vos enfants. C'est plus difficile qu'il n'y paraît, je vous donne quelques conseils dans « J’ai pas le temps : la pire excuse qui soit ». Vous pouvez déjà commencer par vous dégager 30 minutes par jour rien que pour eux.

Même si c'est un bon début, il ne va pas être suffisant de passer du temps avec vos enfants. Vous avez peut-être déjà essayé sans y prendre vraiment plaisir pour autant. Si vous continuez à avoir la tête ailleurs pendant ces moments (vous pensez à des évènements qui viennent récemment de se passer ou alors à ce que vous allez faire après) vous ne pourrez réellement prendre plaisir et vous finirez par espacer ces moments. Vous retomberez alors au point de départ.

Quelque chose qu'il est important de comprendre, c'est que les enfants vivent dans le présent. Ils n'ont pas (ou très peu) de notion du passé et du futur. Ils vivent constamment dans « l'instant présent », ils sont entièrements dévoués à ce qui se passe en ce moment. Il faut d'ailleurs attendre quelques années avant qu'ils comprennent ce qu'hier et demain signifient. Quand vous remettez quelque chose à plus tard ils ne peuvent comprendre : c'est maintenant ou ce n'est pas pour eux (et ils ont raison).

Si vous n'êtes pas dans l'instant présent avec eux, ces moments ne seront pas aussi agréables qu'ils devraient l'être. Ce n'est pas vos enfants qui « en veulent toujours plus », c'est vous qui ne savez pas « être totalement présent ».

Note : Je passe sous silence la première année de leur vie volontairement, cette période est un peu à part. Je parle ici d'enfants à partir de 18 mois environ.

L'instant présent

Nous avons toujours tendance à nous préoccuper de notre passé, à nous stresser pour le travail, à penser à ce qu'on va faire après. Il va falloir vous obliger à être présent avec vos enfants. La présence physique n'est bien sûr pas suffisante. Quand vous jouez avec eux et que vous vous rendez compte que vous pensez à autre chose, prenez-en acte, observez ce à quoi vous pensez. Ensuite, posez-vous cette question : « quel problème ai-je actuellement ? ». Pas le problème que j'aurai dans 5 minutes, ou que j'ai eu ce matin, non maintenant. Il y a de grandes chances que, assis sur un tapis, dans la chambre de votre fils, vous n'ayez aucun réel problème, si ce n'est celui du confort tout relatif du tapis sur lequel vous avez vos fesses.

Forcez-vous à évacuer vos problèmes et obligations durant ces moments. Dès que vous vous surprenez à penser à autre chose, prenez en conscience et chassez ces pensées consciemment (vous pouvez aussi vous forcer à écouter votre respiration durant 5 secondes, ça peut aider). Concentrez-vous entièrement sur le moment que vous avez la chance de partager avec votre(vos) enfant(s). Ce moment unique est là à votre portée, et si vous le laissez filer, vous ne pourrez jamais le rattraper. Saisir l'instant présent avec vos enfants est la clé d'un bonheur partagé.

À noter que vivre « dans l'instant présent » peut s'étendre à toute votre vie. Je vous conseille un fabuleux livre pour cela : Le pouvoir du moment présent - Guide d'éveil spirituel. Bien qu'un peu étrange au début (on a un peu l'impression que l'auteur vient d'une autre planète), ce livre a été une révélation pour moi (et les meilleurs 6 euros que j'ai jamais dépensé).

Et pourquoi pas pour vous ?

Share this Post: